Latitudes B.I et les enjeux R.H 

Taux de croissance limité, situation concurrentielle tendue, mutation des demandes des clients… sont le quotidien des entreprises qui doivent évoluer et s’adapter "en temps réel" pour améliorer leur productivité tout en maîtrisant leurs charges.
Structurellement, c'est le marketing qui par la veille concurrentielle et la recherche et développement donne les outils d'orientation à la direction générale pour anticiper ces évolutions. Néanmoins, ces dernières ne peuvent être envisagées que grâce à un personnel adapté, dont la gestion est confiée aux Ressources Humaines.
Cette direction a donc pour vocation de répondre rapidement aux problématiques qualitatives et quantitatives relatives aux besoins de personnel, et réalise un travail d'alchimie pour offrir des compétences adéquates à l'entreprise. Le tout encadré par le respect du maintien de la masse salariale, et du Droit du Travail en perpétuelle évolution.
Les quelques lignes ci-dessous détaillent les apports de Latitudes B.I, dans le cadre de l’accompagnement du service Ressources Humaines.

Des outils de gestion du présent 

La gestion des ressources humaines est assurée par différents outils.
D'un côté, les applications de gestion administrative du personnel qui regroupent l’identification et l’état civil, ainsi que le suivi des temps de travail (absences, présences, congés, RTT…) et des  rémunérations (salaires, primes, avantages…) ;
D'un autre côté, des applications de développement des compétences qui intègrent le suivi des formations, des évaluations individuelles, la gestion des recrutements …
Tous ses outils de SIRH génèrent de nombreuses données.
En effectuant des recoupements entre eux, ces informations peuvent devenir des ressources stratégiques pour la DRH, et plus généralement pour l'entreprise :  croisées, regroupées, triées, traitées, elles offrent des possibilités d'analyse disponibles "au bon moment" en fonction des réflexions sur l'organisation de l'entreprise.


La démarche Latitudes business intelligence

Par l’exploitation des données existantes, la DRH va pouvoir se doter de tableaux de pilotage,  réaliser des reporting ad-hoc pour répondre à des problématiques précises et procéder à des simulations en fonction des objectifs que l’entreprise souhaite atteindre.
Elle peut réaliser des études multidimensionnelles (suivant les combinaisons d'axes adéquates) sur le suivi de la masse salariale, en comparant les prévisions et les réalisations sur plusieurs années.
En quelques clic, elle peut aussi appréhender les segmentations de la masse salariale entre la rémunération fixe, les primes, les frais, les avantages… avec des possibilités d'agrégation ou de zoom sur chaque segment. De par l'analyse de ces données, la DRH peut ainsi en déduire l'impact financier de telle ou telle décision de l'entreprise

Des tableaux de bord rendent aisées le suivi du turn-over, l'absentéisme, l'impact d'une politique d'heures supplémentaires, la segmentation entre le travail réalisé en interne et celui externalisé, ainsi que l'ensemble des indicateurs classiques de mesure des effets de structure, de noria, de GTV
Outre les tableaux d'analyse, la collecte et le traitement des nombreuses données gérées par les RH peuvent également mettre en perspective l'adéquation entre le référentiel  "emplois" et les ‘’compétences’’ existantes et/ou bientôt nécessaires pour l'entreprise. Latitudes Business Intelligence fournit une assistance pour l'affectation d'une compétence à un emploi, réalise la simulation des conséquences liées à ces modifications de structure, et trouve sa place comme complément indispensable à la GPEC, obligatoire pour les entreprises supérieures à 300 salariés.

Enfin, Latitudes Business Intelligence apporte à la Direction des Ressources Humaines la possibilité de réaliser des études ad-hoc (rapports sur mesure à la demande) en fonction des simulations de modification de structure de l'entreprise. Imaginons que celle-ci veuille par exemple développer le télétravail. Par la compilation des données qu'elle a en sa possession, la DRH pourra réaliser quelques rapports spécifiques à cette demande qui mesurera l'impact financier et humain de cette éventuelle nouvelle stratégie de l'entreprise.

Le marché des applications de Business Intelligence

Entre les licences unitaires et onéreuses de la BI traditionnelle et la logique du Libre qui fait croire que le logiciel n’a pas de prix, Latitudes-B.I propose une voie médiane permettant à une organisation globale de s’équiper de tous les outils décisionnels à des conditions tarifaires sans équivalent, sans pour autant supprimer les services essentiels tels que la garantie, le support en ligne, la formation et l’assistance.
Mais l’essentiel de l’économie réalisée sur les projets Latitudes-B.I repose sur les méthodes de réalisation, le développement ‘agile’, les maquettes et prototypages itératifs qui diminuent les coûts des projets et augmentent leur valeur d’usage.
D'autant que Latitudes-B.I est conforme aux dernières exigences des entreprises, c'est-à-dire ouverte sur le monde :  l'utilisation de Latitudes-B.I est accessible à tous utilisateurs de tous les services, qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur de l'entreprise  et ce sans limitation : la technologie full web ne requiert aucun logiciel à installer sur le poste "client" et l’utilisation via un navigateur web répond aux nouvelles contraintes des appareils mobiles de dernière génération (portable avec clé, smartphones et tablettes mobiles…). C'est le concept de la "Business Intelligence everywhere and for everyone". 

Quelques analyses réalisées avec Latitudes-B.I, dans un référentiel multidimensionnel

Parité H/F  
Analyse des âges et anciennetés 
Variation de la masse salariale, induite par les mouvements de personnel entre différentes catégories (cadres, etam, employés,…)
Effet de Glissement dû aux simples augmentations légales, sans modifications de catégories ou mouvements de personnels 
Mesure du vieillissement, par l’analyse de la part des primes liées à l’ancienneté 
Analyse de l’effet de Noria, variation de la masse salariale entrante par rapport à la masse salariale sortante.  
Variation de masse salariale consécutivement à des évolutions de qualification (formations, remises à niveau…), et qui exprime sa technicité
...